En tant que membre de l’Union européenne, la Roumanie, selon la directive 2008/9/EC, doit rembourser la TVA facturée aux assujettis non-établis en Roumanie. Jusqu’à présent, la Roumanie avait choisi de limiter ce droit de récupérer la TVA roumaine en exigeant les preuves de paiement. La Commission Européenne a menacé la Roumanie de procédures disciplinaires si elle ne renonçait pas à cette exigeance. Chose faite, à partir du 1er janvier 2014 , plus besoin de joindre les preuves de paiement à la demande de remboursement de la TVA payée en Roumanie.